Article Tari

Marcello Tarì / lundimatin

« LE RÉVOLUTIONNAIRE A TOUJOURS ÉTÉ UN ITINÉRANT » PAR MARCELLO TARÌ

À propos de Fragmenter le monde de Josep Rafanell i Orra

Ce livre de Josep Rafanell i Orra est un récit d’aventure, une carte de navigation, une invitation à se débar­rasser du superflu et à se mettre en route. Et où ce qui importe ce n’est pas tant le but que nous nous étions fixé que ce qui arrivera durant le voyage. Mais s’il est vrai que l’origine est le but, alors pour ceux qui parcourent les mers, les terres, les cieux, les autoroutes ou les prisons, la réussite se jouera toujours au croisement de l’itinéraire que nous serons capables de tracer à l’intérieur de nous-mêmes avec celui qui s’accomplit avec les autres : une fuite en moi, et les armes que j’en recueillerai ne seront rien d’autre que les heureuses rencontres faites dans une vie.

Le contraire d’une situation révolu­tion­naire est quand tout est considéré comme « déjà-fait » et le temps comme « accompli ». C’est-à-dire quand il n’y a plus ni passé ni devenir, et quand les possi­bi­lités de sortir du temps présent ne sont plus visibles. En d’autres termes, nous pourrions dire également : quand le mystère n’existe plus.

Il n’y a plus de mystère comme geste qui sauve et il n’y a plus de mystère comme langage « imaginal ».

Retrouvez la suite de l’article sur lundi.am

Laisser un commentaire